Ford Hallam, artiste dans l’art du Tosogu et des métaux Japonais

Sous la lune, en dessous des pins

C’est l’endroit idéal pour une petite introduction avant de commencer à lire l’interview. Nous n’aborderons pas toute son histoire, cependant il est certainement utile de mentionner que Ford est actuellement le seul tosogu-shi  à temps plein qui soit traditionnellement formé, et ceci même au Japon.

Au début de l’année,il a été récompensé par un prix en or pour son tsuba dénommé « Sous la lune, en dessous des pins » (photo en haut) lors de la compétition NBSK Shinsaku. Il est le premier étranger à avoir reçu cet honneur.

 

1. Habituellement, j’interroge un peu sur le comment, le pourquoi et le quand, mais puisque vous l’avez déjà expliqué en détail ici dans votre « courte biographie je ne pense pas qu’il soit nécessaire de vous demander de recommencer à raconter la même histoire. Je vais juste vous demander comment vous êtes tombé amoureux des garnitures et des ferrures japonaises. Est-ce juste à cause des techniques et du haut niveau d’artisanat qui doivent êtres utilisés pour produire ces belles pièces d’art, ou est-ce la conception et le montage des garnitures en elles-mêmes,  le sabre japonais dans son ensemble ou toute la culture qu’il y a autour de lui ?

Quand j’ai commencé ma formation d’orfèvre, je l’ai débuté en tant qu’étudiant à l’École d’art des bijoux, et je n’étais pas particulièrement sensible à l’art japonais. Le Cap [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 5.0/5 (4 votes cast)

Voilà pourquoi tenir un magasin de sabres japonais n’est pas toujours aussi cool que vous pourriez le penser…

Quand je dis aux gens en quoi consiste mon travail, la plupart d’entre eux pensent que c’est génial… Et en particulier les fans de sabre :)

Mais comme pour toutes les choses dans la vie, rien ne se passe jamais vraiment comme vous l’aviez prévu.

Et puisque je ne pouvais trouver aucune satisfaction dans la simple revente de sabres de grandes marques, et que j’ai toujours aimé « faire les choses à ma façon », travailler directement avec les forges chinoises était la seule option qui me restait. Et même si cette option est la plus facile, elle peut de temps à autre devenir très pénible…

Aujourd’hui, je veux partager avec vous « l’histoire de Konron », pour vous montrer que ce travail n’est pas toujours aussi formidable que vous pourriez le penser.

J’ai commencé mon activité en 2002, et j’ai depuis vécu beaucoup d’histoires et même si celle-ci date de 2009, je m’en souviens encore très bien… Particulièrement parce que j’ai presque fait faillite à cause d’elle…

Voici l’histoire… [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 3.7/5 (7 votes cast)

Comment nouer un sageo sur votre Katana?

À la demande générale, nous avons décidé de faire un tutoriel sur la façon de nouer un sageo autour du saya de votre sabre de samouraï. Maintenant, notez qu’il s’agit d’un noeud de « présentation » et vous le verrez rarement lorsque les artistes martiaux seront effectivement en train d’utiliser leur Katana.

Le sageo est ce « morceau de corde », que vous pouvez généralement trouver sur votre saya (fourreau), et tout au long de l’histoire, celui-ci a été utilisé dans des buts différents :

• La manière originale et la plus connue d’utiliser le sageo était de le prendre dans la ceinture (obi) pour que le saya reste là où il a été positionné sur la ceinture sans se déplacer quand on « tire » le sabre,

• Attacher les manches du kimono avant de commencer à « utiliser » le sabre,

• Attacher les prisonniers,

• En fait, je crois qu’il a été utilisé pour faire « toutes sortes d’activités de nouages »,

[Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.2/5 (5 votes cast)

Comment refaire le tressage du tsuka (poignée) d’un Katana

Il y a peu, j’ai pris le temps de prendre quelques photos détaillées d’un projet de retressage de tsuka. Je pense que les photos et les annotations parlent d’elles-mêmes

Petit avertissement, je n’ai aucune formation en ce qui concerne l’art du tsukamaki, en conséquence un vrai pro voudra probablement me tuer pour ce travail. Je suis juste un gars un peu habile de ses mains, et j’espère que cela pourra vous dépanner un peu si vous souhaitez faire un essai…

Notre victime

Déshabillée. L’âme du tsuka est en bon état, pas de fissures et apparemment de construction robuste…

La qualité de la peau de raie n’est pas si mauvaise, il est juste un peu dommage qu’ils aient placé le joli nod aussi haut sur ​​le tsuka. Vous pouvez voir ici un exemple typique de hishigami «Chinois». De très fins morceaux de papier qui ne feront aucune différence au moment du tressage.

 

Prêt pour recevoir une nouvelle couleur

Terminé ! [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.5/5 (23 votes cast)

L’authentique ancien sabre japonais

Les anciens sabres japonais sont classés en fonction de leurs lieux d’origine, ou de leur école de fabrication

L’identification d’un sabre en fonction de son marquage nécessite les connaissances d’un expert ou d’un historien. C’est une classification qui est extrêmement difficile à réaliser, car il y a plus de 200 écoles de forge au Japon. Cependant cinq régions se distinguent : Soshu, Yamato, Bizen, Yamashiro, et Mino.

 

La classification par périodes

Les anciens sabres de collection japonais peuvent également être classés en fonction de la période où ils ont été produits. Les Sabres les plus anciens, tels que ceux trouvés dans des sites funéraires préhistoriques, sont appelés JOKOTO. Ils ne sont toutefois pas inclus dans cette liste, car ils ne sont pas représentatifs du talent artistique japonais dans la fabrication de sabre.

Il est bien sûr extrêmement difficile de trouver des caractéristiques universellement communes aux sabres japonais à travers l’histoire. Nous considérerons donc dans cet [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)

Je suis nouveau dans ce domaine, je n’y connais rien aux Katanas !

Pas de panique. Nous devons tous commencer à un moment ou à un autre…

Les premières questions que vous devez vous poser sont :

  1. Combien suis je prêt à dépenser pour ma première pièce ?
  2. Que veut dire pour moi un vrai Katana ?

Si vous n’avez que 20€ en poche vous, n’allez sûrement pas vous précipiter vers un grand restaurant, mais plus certainement vers le McDonald’s le plus près de chez vous pour satisfaire votre urgence gastronomique, n’est-ce pas ?

Pour les Katanas c’est la même chose, votre choix dépendra toujours de la quantité d’argent que vous avez en poche, car vous n’allez pas dépenser plus d’argent que vous n’en possédez (à moins que vous ne cherchiez réellement à vous mettre dans de sérieux ennuis financiers). [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.7/5 (3 votes cast)

Le sabre d’officier japonais de la Deuxième Guerre mondiale

Durant la Seconde Guerre mondiale, les officiers et sous-officiers japonais recevaient un sabre de fabrication industrielle en dotation, les armes étaient portées ou non au combat en fonction de l’affectation de ces cadres.

Shin-gunto : le style classique du sabre d’officier japonais durant la Seconde Guerre mondiale

Le shin-gunto était le style de sabre le plus commun dans l’armée japonaise durant la Deuxième Guerre mondiale. Pendant cette période il existait d’énormes différences de qualité que ce soit pour les lames ou pour leurs montures. La plupart de ces lames ont été forgées à partir de barres d’acier brut, et elles étaient rarement polies.

La majorité des sabres de la Deuxième Guerre mondiale ayant été produit de façon industrielle, leur valeur auprès des collectionneurs est quasiment nulle si ce n’est qu’en tant que relique de guerre.

Cependant, quelques lames produites durant cette période ont été forgées à la main, mais pas de façon traditionnelle, ces types de sabre sont classés dans les catégories suivantes : Showato, Muratato, Mantetsuto, Hantanzo ou Yotetsuto en fonction de la méthode de production. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 3.8/5 (4 votes cast)

Je veux m’entraîner chez moi !

OK, vous aimez les épées japonaises, vous n’avez aucune expérience dans les arts martiaux, mais vous avez besoin d’un peu d’exercice pour vous débarrasser de votre stress quotidien.

Vous récupérez donc des bouteilles d’eau, des tapis de plage et toutes sortes d’autres cibles, et vous vous dirigez vers votre jardin, avec tout cela et votre sabre pour faire quelques exercices de coupe.

On a tous nos hobbys, pas de problème avec ça, mais avant que vous ne continuiez (je suis sûr qu’on vous l’a déjà dit cent fois), faites très attention ! Vous avez entre les mains une arme très dangereuse qui peut infliger de très graves blessures, que ce soit à vous ou à un membre de votre famille.

Ceci étant dit. Quel sera pour vous le meilleur choix ? [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.9/5 (8 votes cast)

Guide pour les collectionneurs de sabres japonais

Écoutez, nous avons tous nos hobbys mon voisin collectionne les timbres, moi je collectionne les épées japonaises. Si vous êtes un vrai collectionneur, il y a très peu de chance que vous utilisiez vos Katanas de collection pour l’entraînement.

Si vous recherchez un Katana pour l’entraînement suivez le guide « Je veux m’entraîner chez moi !», cela sera préférable pour vous. En tant que collectionneur vous recherchez une épée ayant une belle apparence, et fonctionnelle, c’est-à-dire qu’elle sera capable d’effectuer des coupes si vous le désirez.

Vous ne recherchez certainement pas les Katanas à 50€ d’Ebay, ils ont certes une belle finition générale, ils sont fonctionnels, et ils sont constitués de pièces plus ou moins originales ou traditionnelles.

Les Katanas de la série Raptor ne feront pas l’affaire non plus, car ils sont produits spécifiquement pour l’entraînement, et de ce fait on n’a pas utilisé de processus de trempe sélective en utilisant de l’argile. Le résultat est qu’il n’y a pas d’Hamon, cette ligne de trempe que les collectionneurs apprécient tout particulièrement.

Il en va de même pour la série Iato, ces Katanas ne sont pas constitués d’acier de grande qualité et le Hamon est obtenu par sablage, vous pouvez donc oublier cette série.

 

Les bons choix

Toutes les épées de la série Entraînement de Paul Chen sont bonnes pour démarrer une collection de bases, elles répondent aux critères de base, mais elles ne sont pas celles qui attireront votre l’attention sur votre collection. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Guide pour les utilisateurs de Katana

Si vous pratiquez les arts martiaux dans un Dojo, ce guide vous aidera certainement à faire les bons choix pour votre entraînement.

Pour le Iaido

Les pratiquants du Iado utilisent le plus souvent un Katana Iato, ce sabre à la particularité de ne pas être aiguisé.

Il existe en différentes tailles se mesurant du Tsuba (garde) à la pointe dont :

  1. 68,5 cm ou approximativement 2,24 shaku
  2. 71,5 cm ou approximativement 2,34 shaku
  3. 73,5 cm ou approximativement 2,41 shaku
  4. 75,5 cm ou approximativement 2,47 shaku

 

Pour ceux qui désirent une personnalisation, il est possible de : [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.3/5 (8 votes cast)