Comment refaire le tressage du tsuka (poignée) d’un Katana

Il y a peu, j’ai pris le temps de prendre quelques photos détaillées d’un projet de retressage de tsuka. Je pense que les photos et les annotations parlent d’elles-mêmes

Petit avertissement, je n’ai aucune formation en ce qui concerne l’art du tsukamaki, en conséquence un vrai pro voudra probablement me tuer pour ce travail. Je suis juste un gars un peu habile de ses mains, et j’espère que cela pourra vous dépanner un peu si vous souhaitez faire un essai…

Notre victime

Déshabillée. L’âme du tsuka est en bon état, pas de fissures et apparemment de construction robuste…

La qualité de la peau de raie n’est pas si mauvaise, il est juste un peu dommage qu’ils aient placé le joli nod aussi haut sur ​​le tsuka. Vous pouvez voir ici un exemple typique de hishigami «Chinois». De très fins morceaux de papier qui ne feront aucune différence au moment du tressage.

 

Prêt pour recevoir une nouvelle couleur

Terminé !

Mesure de la largeur du Ito lorsqu’il est bien tendu

Marquage du cœur de notre tsuka afin de savoir si oui ou non nous avons besoin de le raccourcir, dans le but de faire un tressage agréable composé de belles lignes horizontales.

Pliage d’une feuille de papier pour la fixation de notre hishigami. Dans ce cas, j’ai utilisé une largeur de 13mm (puisque le ito, quand il est bien tendu mesure autour de 14 mm). J’ai commencé à plier le papier à partir de 9 mm puis j’ai plié 5-6 fois. Un résultat trop épais nous donnerait des problèmes lorsque nous aurions besoin de le replier sur les côtés (photo suivante).

 

Si vous les faites trop épais lors de la première étape, vous aurez des problèmes ici :)

C’est la partie qui doit être enlevée…

Tracer la ligne

Le Dremel est mon meilleur ami :)

Enlèvement de la peau de raie

Une fois le tour complété, il ne reste plus qu’à le raccourcir

C’est fait il est maintenant prêt pour le tressage

Positionnement du hishigami

Déjà un losange de réalisé, vous pouvez observer par la même occasion comment tresser le ito tout en maintenant le Hishigami en place.

Un autre losange de complété comme vous pouvez le voir. Reste à coincer le hishigami un peu plus à l’intérieur / sous le ito.

Avec le gabarit vous pouvez mesurer exactement ou positionner le Menuki

Le conserver dans sa position avec un peu de ruban adhésif

Pratiquement prêt à le le recouvrir:)

Assurez-vous que les hishigami sont en place puis tirez sur le ito pour qu’il soit aussi serré que possible (comme vous devriez le faire à chaque fois) sinon le menuki (et le tressage) commenceront à bouger autour et finalement, se détacheront

 

Second losange assurez vous que le menuki soit correctement placé. Si vous avez utilisé un gabarit, cela ne devrait pas être un problème.

C’est fait…. Au centre du tsuka et idéalement positionné sous les losanges

Le tressage continue

On continue…

Assurez-vous que l’ito est correctement aligné, voilà pourquoi les marques sur le tsuka sont très utiles :)

Prendre le gabarit une fois de plus pour le placement du deuxième menuki

Un peu de ruban adhésif pour maintenir le menuki en place

Dernier losange avant l’inclusion du menuki

Premier losange.. Gardez-le bien tendu !

Prêt à continuer

Second losange

Mission accomplie on se rapproche maintenant du noeud final

Il existe différentes méthodes pour faire le noeud final, voici la mienne prendre une feuille de plastique sur papier laminé, et découpez de celle-ci nos « mains secourables ». Certains le font en utilisant une paille, mais, je pense, personnellement qu’elles sont trop épaisses pour réaliser ce travaille.

J’ai préparé 6 pièces de plastique (largeur d’environ 5-6mm)

Peu importe de quel côté vous travaillez, il y aura toujours 2 morceaux de ito qui devront aller haut et 1 à tirer vers le bas. Assurez-vous que vos bandes de plastique sont correctement placées… Utilisez du scotch pour les maintenir en position

Et continuez le tressage des losanges. Remarque… Sur cette photo les plastiques ont été placés un losange trop tôt.

Fait…

De l’autre côté, la même chose, les maintenir en place avec du ruban adhésif, 2 qui montent, et 1 vers le bas

Terminé et prêt pour commencer le nœud final

Enlever le ruban adhésif, et positionner les bandes de plastique côte à côte

Premier morceau d’ITO (en commençant du côté droit du tsuka) est placé dans la bande de plastique (à gauche) et tiré sous le losange. Déplacez le ito à l’extrême gauche …

Prenez le ito sur le côté gauche du tsuka maintenant, et tirez-le sous le morceau venant de la partie droite et sous le losange

C’est une meilleure vue, je pense….

Prenez cette même pièce (côté gauche du tsuka) et tirez-la sur le losange et SOUS la pièce d’ito qui vient du côté droit du tsuka

Reprendre l’autre morceau de ito (partie droite), faire une boucle et le tirer de nouveau sous le losange, sur ​​le côté droit du noeud

Un aperçu: l’ito, qui vient du côté gauche du tsuka est OK, celui provenant du côté droit fait une boucle et doit encore être serré.

Une fois que les 2 morceaux de ito sont en place, c’est le moment de prendre vos 2 cordes de ito et de les passer dans la kashira. Utilisez une bande de plastique pour vous rendre la vie plus facile…

Fait…

Placez le kashira sur le tsuka et tirez les 2 morceaux de ito serré avant de commencer à travailler sur le véritable nœud de fin de l’autre côté

Nos trois bandes en plastique

Je viens d’utiliser celle du milieu pour tirer notre premier morceau de ito sous le losange

Le second morceau de ito va également sous le losange (sur le côté droit)

Couper le premier morceau de ito pour le glisser sous le losange. Faites attention à ne pas couper trop court ou vous risqueriez de perdre tout votre travaille de tressage.

Glissez-le sous le losange

Maintenant, prenez le morceau restant et faites une boucle afin de le tirer une fois de plus sous le losange (sur le côté gauche du nœud)

Voilà ce que vous devriez avoir, et tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de serrer fermement

Une fois que c’est fait, il est temps de procéder à notre deuxième découpe. Même topo ici, ne coupez pas trop court! Lorsque vous avez terminé, glissez le morceau sous le losange pour le fixer.

Et voici le résultat final…

C’est fini :)

Il n’est pas facile de prendre des photos tout en effectuant le tressage, il est donc possible que certaines étapes ne soient pas très claires. Si vous avez des questions, posez-les dans les commentaires j’essaierai d’y répondre le mieux possible.

 

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.5/5 (25 votes cast)
Comment refaire le tressage du tsuka (poignée) d'un Katana, 4.5 out of 5 based on 25 ratings