Comment est-ce que l’on fabrique un Katana ?

 

Introduction à la forge d’un Katana

Le Katana est un symbole de perfection, et ce n’est pas pour rien, car forger un Katana n’est pas une chose simple. Le Katana est le fruit de centaines d’années de recherches de développement, et d’innovation dans le domaine de la fabrication artisanale de sabre japonais, cet objet réunit le fruit des efforts de milliers de grands forgerons au travers des âges.

La plus grande force du Katana tient dans sa conception dite stratifiée, et c’est aussi cette stratification, qui fait la différence de qualité entre différents Katanas. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.9/5 (7 votes cast)

Paul Chen Katana : Un Chinois chez les Japonais

Paul Chen est un chinois originaire de Taïwan, sa passion pour les belles lames l’a menée tout naturellement à en fabriquer pour les autres. Paul Chen s’est totalement investi dans son métier au point qu’après avoir étudié les techniques des maîtres Japonais et Chinois, il décide en 1991 de changer de statuts, de simple artisan, il devient fabricant d’épées et s’installe dans la ville de Dalian en Chine.

Le choix de la ville de Dalian n’est pas anodin, on l’appelle « la citée de l’acier » du nord de la Chine. Là, il trouvera de talentueux artisans qu’il formera à devenir de grands fabricants d’épées.

Fort de son expérience, Paul Chen a su combiner les méthodes artisanales, et ancestrales avec les outils, et la métallurgie modernes, et ce fut la naissance d’une légende. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.3/5 (4 votes cast)

Tamahagane, l’acier des anciens forgerons japonais

Aux origines de l’acier, le fer

L’acier est du fer contenant du carbone, ainsi plus l’acier contient de carbone plus il est dur. La plupart des forgerons japonais travaillent avec l’acier traditionnel plus connu sous le nom de Tamahagane. Au Japon il ne reste plus qu’un seul fondeur officiel de Tamahagane.

La fonderie japonaise traditionnelle s’appelle tatara. Le tatara fonctionne sur la propension qu’a le fer à se mélanger avec le carbone qui l’entoure, lorsqu’il est porté à très haute température, produisant ainsi de l’acier, dans le tatara le carbone est fourni par le charbon en combustion. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 5.0/5 (4 votes cast)

Histoire du sabre Japonais

Origine

Le sabre japonais est étroitement liée aux samouraïs, mais son histoire mérite le détour.

Le sabre japonais tire son origine des épées chinoises dites Jian, mais dénommées Chokuto en japonais. Le Chokuto est une épée droite en acier apparue au cinquième siècle, au sixième siècle la technique du trempage de l’acier est introduite au Japon.

Il faudra cependant attendre l’ère Heian au huitième siècle pour voir apparaître les premières épées courbées caractéristiques de l’image que l’on a de l’épée japonaise, cette courbure serait apparue en raison du changement de style de combat, le développement de la cavalerie engendra la demande d’un nouveau style de lame pour permettre aux cavaliers de porter des attaques destructives sur l’infanterie la lame droite fut donc abandonnée au profit de la lame courbe. [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.5/5 (2 votes cast)

Bref historique des Samouraïs

Les samouraïs désignent la classe guerrière qui dirigea le Japon durant près de 700 ans. Bien que leur caste ait disparu vers la fin du 19ème siècle, les samouraïs et leurs valeurs continuent d’imprégner le Japon moderne actuel, de sorte que l’on peut dire qu’ils continuent d’exister.

Etymologie

Le mot samouraï est d’origine japonaise et vient du verbe saburau qui signifie : servir ou celui qui sert. Pour désigner le samouraï, d’autres termes sont utilisés. Ceux-ci permettent de faire une distinction entre les différents types de guerriers : les buke (noblesse militaire attachée au gouvernement militaire) et les kuge (noblesse de cour attachée à l’empereur). [Read more...]

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)